Le décès de deux migrants classé sans suite par le parquet – sans surprise !

On apprend dans un article du site infomigrants que le décès de deux migrants, Blessing Matthew et Mamadi Conde, survenu alors qu’ils passaient la frontière franco-italienne, a été classé sans suite par le parquet de Gap. Cela dans un contexte où les exilés sont régulièrement la cible de chasse à l’homme à travers la montagne de la part de la PAF et la gendarmerie, qui les poussent à prendre des risques.

Finalement rien de vraiment nouveau de la part de cette « justice » : que ce soit les migrants poursuivis par la PAF et la gendarmerie, les personnes des quartiers défavorisés victimes des interventions musclées des flics, les manifestants qui se font canarder à coups de lanceurs de balles de « défense », de grenades lacrymogènes et de matraques tous les samedis, la justice couvre systématiquement les violences policières. Nous avons affaire à une justice raciste et de classe, dont l’objectif est de maintenir l’ordre établi.

Pour une esquisse de réflexion sur le sujet, un article du site paris-luttes : le droit ne nous sauvera pas.

Article written by