Revus d’actu notamment sur la situation des exilées dans les Hautes Alpes.

MAJ 6 avril:

Victoire ! la justice ordonne à l’État de mettre à l’abri 23 jeunes
Le tribunal administratif de Marseille enjoint au préfet des Hautes-Alpes d’assurer l’hébergement d’urgence des 23 jeunes migrants isolés.
Lire la suite sur lacimade.org


Article de La Cimade:
Gap : malgré le confinement, les solidaires ne lâchent rien pour les droits des mineurs déclarés majeurs.
30 mars 2020
Face à la situation alarmante de 23 mineurs logés dans le squat du Césai à Gap, La Cimade 05 et le Réseau Hospitalité avec une dizaine d’associations ont décidé d’interpeller la préfète pour demander leur mise à l’abri.
Lire la suite sur lacimade.org

Courrier à la Préfète – Réponse préfète 24.3.20.

 


Articles de Human Rights Watch sur la situation à Marseille et Gap

France : Des enfants livrés à eux-mêmes malgré le Covid-19

(Paris) – L’incapacité des autorités de protection de l’enfance des départements français des Bouches-du-Rhône et des Hautes-Alpes à fournir un hébergement et d’autres services essentiels aux enfants migrants non accompagnés à Marseille et Gap, dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, met ces derniers en situation de risque et affaiblit la réponse des autorités à la pandémie, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

Malgré les mesures de confinement et de prévention décidées par le gouvernement français, des enfants migrants non accompagnés à Marseille et Gap continuent de vivre dans des conditions précaires et de promiscuité, sans protection sociale, alors qu’ils devraient avoir accès aux services de protection de l’enfance.
Lire la suite sur hrw.org 

 


Communiqué de presse de l’intersyndicale du 20 mars 2020