Plus de patates ! Moins de béton ! RDV 25 avril à Pertuis

UN PROJET DÉMESURÉ D’ARTIFICIALISATION MENACE DES TERRES DANS LA VALLÉE DE LA DURANCE !

La commune de Pertuis (84) a choisi de ceinturer la zone commerciale en créant une nouvelle zone d’activité économique de 86 Ha. Celle-ci compte s’établir en lieu et place de terres agricoles très fertiles, nivelées et irriguées dont certaines cultivées actuellement.

Des agriculteurs et agricultrices, tout comme des familles vivant dans la zone, sont en train d’être exproprié·es.
La bétonisation de cet espace réduira la capacité de ces terres inondables à absorber les crues et les intempéries, pourtant régulières dans le secteur. La rupture de la digue de l’Eze en décembre 2019 nous rappelle que seul un sol vivant peut absorber ces crues. Qui plus est, nous savons à quel point l’artificialisation du territoire met à mal la biodiversité que nous voyons chaque jour un peu plus disparaître.
Il semble aussi nécessaire de préciser qu’une partie de cette nouvelle zone d’activité est destinée à agrandir l’entreprise Pellenc SA, dont le Président n’est autre que le maire de Pertuis, Mr Roger Pellenc.
Nous ne nous résoudrons pas à laisser s’étendre le béton vers l’infini alors que les paysan·nes peinent à s’installer dans notre région. Aujourd’hui, la résilience alimentaire des communes doit être une priorité. Nous ne pouvons pas nous priver de terres nourricières alors que tant de gens ont des difficultés pour accéder à de l’alimentation de qualité, encore plus depuis la crise sanitaire.
Pour toutes ces raisons, un ensemble de collectifs et habitant·es du territoire, a décidé de cultiver ce sol. Nous y planterons des pommes de terre, culture emblématique de la ville de Pertuis, qui à la récolte seront offertes en soutien à des structures de solidarité.
Suite à plusieurs appels « contre la réintoxication du monde » et aux « soulèvements de la terre » lancés depuis la ZAD de Notre Dame de Landes, une multitude d’initiatives voient le jour dans la France entière contre
l’artificialisation des terres, les firmes de bétonisation, les grands projets inutiles, etc. Défendre les terres arables de Pertuis s’inscrit pleinement dans ces appels.
L’opposition à l’extension est d’ores et déjà soutenu par plusieurs collectifs au niveau de la région PACA, notamment grâce aux actions passées de l’association Terres Vives Pertuis.
Au programme : plantation, pique nique, témoignages et histoire du lieu, prises de parole de différentes organisations et collectifs engagé·es dans la défense des terres en région SUD, tables rondes, animations…
Toute la journée, Radio Zinzine animera et diffusera en direct cet événement revendicatif et festif.
« Entre la fin du monde et la fin de leur monde, il n’y a pas d’alternative »
———————————
Pour tous contacts (presse, organisation, renseignements), n’hésitez pas à nous contacter via ce mail : soulevementspertuis arobase riseup.net
La manifestation sera déclarée afin de permettre à toutes et tous de se rendre sur place, participer puis quitter la mobilisation de manière légale, même en habitant à plus de 10 km. Nous ferons passer une attestation spécifique.
Le soulèvement de la terre de Pertuis (84)

Marche des libertés contre la loi sécurité globale

samedi 16 janvier 2021 à 14h, départ devant la préfecture de Gap

Communiqué de plusieurs collectifs

Pas de trêve dans la lutte pour retrouver nos libertés. Retrouvons nous dans toutes les villes de France pour cette nouvelle grande marche des libertés, pour dire non à la Loi Sécurité globale mais également la loi séparatisme, pour refuser l’impunité face aux violences policières et toutes les dérives liberticides du pouvoir. En jaune, en noir, en arc en ciel, en rose… soyons tous présents et solidaires ! Ne laissons pas l’autoritarisme et la terreur gagner.

 

Mobilisation populaire face à la loi « Sécurité Globale » le 17 nov à Aix et Marseille

Surveillance de masse et répression en temps réel : La Loi « Sécurité Globale »,
ou comment la France entre en catimini dans l’ère de Big Brother.

Des organisations et habitant·e·s de la Métropole Aix-Marseille se mobilisent ce 17 novembre contre la loi
« Sécurité Globale ». Ce projet de loi est une preuve supplémentaire de la volonté du gouvernement d’accélérer et
d’intensifier son approche autoritaire et répressive du maintien de l’ordre, au mépris des libertés fondamentales.

Deux manifestations déclarées sont prévues mardi 17/11, dans le respect des règles sanitaires :
• à Aix-en-Provence à 12 h, place de la Mairie, code vestimentaire : masque blanc et vêtements noirs.
• et à Marseille à 18 h, place des Chartreux.

Et au cas où, voici un lien vers le communiqué de presse : https://ncloud.zaclys.com/index.php/s/nAycDCnj9bQdCdt

Bien à vous,

-- 
COLL•E•C - Collectif d'Échanges Citoyens du Pays d'Aix
collecpa@riseup.net
Suivez nous sur : https://mobilizon.fr/@collecpa

Inauguration du péage au rond point du sénateur à Gap

Mardi 17 Novembre de 15h à 18h : bientôt la Giraudtaxe ! – inauguration du péage au rond point du sénateur à Gap

Dans le cadre de l’appel national pour un autre monde d’après, contre la réintoxication du monde. https://agir17.noblogs.org/

En savoir plus : https://journalidp.blogspot.com/2020/11/bientot-la-giraud-taxe-sur-vos-routes.html

articles sur le sujet

 https://www.liberation.fr/checknews/2019/06/23/une-privatisation-des-routes-nationales-est-elle-envisagee-par-le-gouvernement_1734349

 https://www.ram05.fr/wordpress/vers-une-privatisation-des-routes-nationales/

 

 

Soirée Reportée :Vendredi 13 Novembre à Eyguians, soupes et bobines

C’est la soirée soupes et bobines à laquelle vous avez échappé !

Deux soirées étaient en préparation avant ce deuxième confinement ; l’une « comment reprendre confiance en l’avenir ?», qui fait écho à la question qui se pose au sein du collectif « comment retrouver du pouvoir d’agir ? » question que nous pourrions ainsi partager. L’autre, qui était donc prévue pour le 13 novembre et reportée, voulait affirmer plus simplement notre souhait de maintenir un lieu d’échanges, de partage de réflexions et témoignages , qui permettent de tisser des solidarités locales et infléchir l’avenir ensemble.

 Le covid ou l’islam radical  tiennent la une de l’information, orientent les peurs et occultent l’aggravation des inégalités, le durcissement des politiques sécuritaires, la poursuite des destructions massives de notre environnement,  la chute de la biodiversité , le chaos climatique…

Et donc , plutôt que de débattre sur les origines de la pandémie, le port du masque ,la gestion de la crise sanitaire .. nous souhaitions poursuivre la réflexion déjà engagée sur l’alimentation sur notre territoire et les évolutions impératives pour inverser l’ordre des choses  .. car les conditions de notre alimentation à elles seules posent  la plupart des questions relatives à l’évolution de nos sociétés .

Nous proposions de voir ou revoir ensemble le film Les Glaneurs et la glaneuse  d’Agnès Varda, (82 mn, 2000)

Un peu partout en France, Agnès Varda a rencontré des glaneurs et glaneuses, récupéreurs, ramasseurs et trouvailleurs. Par nécessite, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant. On est loin des glaneuses d’autrefois qui ramassaient les épis de blé après la moisson. Patates, pommes et autres nourritures jetées, objets sans maître et pendule sans aiguilles, c’est la glanure de notre temps. Mais Agnès est aussi la glaneuse du titre et son documentaire est subjectif.

 Malgré le report de cette soirée, nous nous proposons de continuer dès à présent à relayer ici,  par des Brèves, les initiatives et projets locaux, notamment en matière de transition alimentaire. N’hésitez pas à nous écrire, nous relaierons

 >Produire et manger bio et local : ça urge !

Voici bien à propos la liste des producteurs locaux en vente directe (+ commerces alimentaires ouverts) établie à l’échelle des 11 communes du Canton de Laragne lors du premier confinement. 

Il a fait l’objet à l’époque d’une distribution de Flyer dans les boîtes aux lettres des habitants des communes du Canton.

On ne peut qu’espérer que cette initiative cantonale soit partagée, reprise et étendue à la communauté de commune Sisteronnais Buech voire au-delà !

https://laragneavenirautrement.online/?p=2022

 

Notez que les modalités de vente directe ont sans doute évolué depuis lors. Il vous est néanmoins possible de contacter les  producteurs.

Festival Les Alpes d’après

C’est lancé ! Le festival virtuel haut-alpin « Les Alpes d’après… » vous propose une seconde session la veille du jour annoncé du déconfinement.

Merci de relayer au maximum notre appel à vos contacts et réseaux, afin de faire de cette seconde session un succès comparable à la première (+de 6200 vues !)

Nous continuerons ainsi à construire notre récit collectif de l’après confinement, un monde basé sur de nouveaux modèles, plus coopératifs et solidaires.

Nous souhaitons éviter un retour à l’anormal, tenir compte de nos diversités et de nos différences et mettre en avant ce qu’il est maintenant nécessaire d’organiser dans de nombreux domaines (alimentation, économie, culture, énergie, mobilité, éducation, santé, solidarités, implication citoyenne….)

Nous vous donnons rendez-vous Dimanche 10 mai de 15h30 à 19h pour trois nouvelles tables rondes, et la diffusion de nouveaux témoignages.

La première session est toujours accessible via le lecteur sur www.alpesdapres.site et le programme de la seconde session sera publié dès que possible sur ce site internet et sur la page facebook : https://www.facebook.com/alpesdapres/

Pour construire cette seconde session, et alimenter le contenu, nous lançons un appel à témoignages !

Au grand public :

Quelque-soit ton âge tu souhaites témoigner car l’un de ces sujets te parle :

– tu as vécu des prises de conscience durant le confinement

– tu as lu ou entendu des choses qui t’ont choqué ou enthousiasmé et que tu aimerais évoquer

– tu as des interrogations que tu aimerais partager

– tu te sens transformé.e et tu veux témoigner de tes nouvelles idées / visions / actions

– tu as envie de parler de tes idées, de tes projets pour l’avenir de la société

– tu as besoin de trouver des personnes ou du matériel pour te suivre dans ton projet

Nous proposons de diffuser ta vidéo lors du festival Alpes d’après

Aux associations, collectifs, mouvements, acteurs économiques, élu-e-s, etc… :

Vous souhaitez présenter un témoignage ou vos actions :
– quelle est ma vision d’un demain souhaitable ?
– qu’est est la nature de mon engagement ou de mes actions ? En quoi s’inscrivent-elles dans cette vision ?
– quels sont mes besoins (humain, financiers, politiques,etc….) ?

Vos vidéos :

– Doivent faire 2 minutes maximum (filmées depuis votre caméra, ordinateur, téléphone portable…)

– Doivent-être envoyées à l’adresse email contact@alpesdapres.site par un service d’envoi de fichier (WeTransfer, FromSmash, Framadrop…)
– Pas de pièce jointes !!!
– A envoyer avant le samedi 09 mai 12h00 (pas de garantie de traitement pour les vidéos envoyées après…)

Pour toute aide technique concernant la réalisation et/ou l’envoi de vos vidéos, vous pouvez envoyer un mail à contact@alpesdapres.site avec votre coordonnées (téléphone) et nous prendrons contact avec vous, dans la mesure de nos disponibilités pour vous accompagner.

Aide / Bénévole :

Nous avons toujours besoin d’aide et de bénévoles pour nous aider à préparer l’évènement et le jour J :

– Communication (web/réseaux sociaux)
– Technique (aide à la connexion, suivi…)
– Prise de note
– Et autre…..

Si vous souhaitez nous aider merci de rentrer en contact avec le collectif des alpes d’après contact@alpesdapres.site

A très bientôt !
Le collectif Alpes d’après

Sous les glaciers la rage – Spéciale Confinement – Avril 2020

Et encore une émission spéciale confinement en ce mois d’avril 2020 pour l’équipe confinée et renouvelée de « sous les glaciers la rage », diffusée sur radio zinzine et radio dragon avec au programme :

– une chronique belge

– un grand débat sur la (non)responsabilisation populaire face à la pandémie, la peur de la mort et la gestion de la crise par le gouvernement

– une petite revue d’actu des hautes-alpes avec notre fameuse préfète crétine des Alpes, des nouvelles du Césaï et d’autres

– et pour finir un agenda déconfiné avec un appel à manifester le 1er mai à Gap et partout dans nos vallées (voir plus de précisions ici)

sans oublier des musiques aux petits oignons confits !

Bonne écoute !! (l’émission est en 3 parties)

PS :  pour une meilleure écoute il vaut mieux télécharger les 3 parties sur votre ordinateur en cliquant droit sur chaque piste de lecture puis Enregistrer la cible sous.

1er mai : Journée de mémoire, de lutte et de résistance!

MAJ : ci-dessous des mises à jour avec infos pratiques.

– On  vous invite à réfléchir à des ruses pour pouvoir venir plus tranquillement.

Guide d’autodéfense juridique en temps de confinement

-Un deuxième appel complémentaire qui ce passe à une heure et un lieu identique est sortie avec quelque conseil pour venir plus tranquillement :

Pour un 1er mai solidaire

Retrouvons-nous devant la Préfecture de Gap à 10h30

  • À 10h30, une collecte alimentaire sera organisée en solidarité avec les habitante·s du Césaï1Apporter en priorité : riz, huile, sardines, œufs, oignons, sauce tomate, produits d’hygiène (savon, shampoing).

  • Nous partirons ensuite manifester : ne nous résignons pas face aux attaques de l’État et du patronat sur nos conditions d’existence (liberté, écologie, travail, services publics)

Tout ceci, en prenant soin de nous protéger : amenons des masques et gardons les distances physiques, car nous ne sommes pas tou·te·s égaux face au virus.

Vous pouvez nous rejoindre avec des denrées, en cochant la case de l’attestation : « Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ».

Lire la suite


Le 1er mai à Gap sera dans la rue et revendicatif !

Contre la guerre faite aux travailleurs, aux chomeurs, aux personnes agées et aux malades, aux banlieusards et aux nomades, aux enfermés, aux sans papiers, à tous les précaires, au service public  et surtout à la liberté et à l’entraide. Pour des jours meilleurs et sans hypocrisie.

RDV, avec masques et gestes barrières, à 10h30 devant la préfecture de Gap pour une Manif
Puis un apéro convivial et protégé.

Faites le savoir autour de vous et organisez une manif dans votre ville ou venez à Gap ! 

Tract d’appel 1erMai20-vf

Les mauvais jours finiront !


L’Union des Travailleuses et Travailleurs Antiautoritaires ce joint à ces deux appels!
Nous voullons rappeler les bases qui font pour nous l’essence de cette date, le souvenir des « martyrs de chicago » 8 anarchistes assassinés par l’état bourgeois  suite aux manifestations à HYMARKET  aux Etats Unis.
Ils réclamaient la limitation du temps de travail, les trois 8 (8heures de travail , 8heures de sommeil, 8heures de culture) mais  ces revendications  avaient pour but de cristaliser un besoin pour faire emerger quelque chose de plus vaste et plus juste que la revendication immédiate.
Ce but était l’abolition réel des privilèges, l’emmancipation complete de l’humanité, la fin de l’explotation salariale ….. l’anarchie !
Que l’emancipation des travailleurs et travailleuses sera l’oeuvre des travailleuses et travailleurs eux-elles memes !!!!!
Contact : utta at riseup.net

Sous les glaciers la rage « spécial confinement » – mars 2020

Ola ola !

l’équipe (renouvelée pour l’occasion) de sous les glaciers la rage a réussi à braver la psychose collective sanitaire et les mesures répressives post-confinement pour pondre une émission spéciale confinement du point de vue des bouseux-ses haut-alpins, avec un bon paquet de pépites virales et quand même une dose de sérieux guerrier, le tout entrecoupé de musique éclectique bien à propos ! Le tout en réécoute ci-dessous et…tenez vous informé-e-s, c’est bien possible qu’une récidive se prépare dans les prochains jours, toujours en avant-première sur radio zinzine (vous ne connaissez pas ? c’est bien le moment de se brancher sur les ondes FM ou sur internet et de découvrir cet univers sonore local autogéré) et très rapidement sur vallées en lutte évidemment !

Allez, la bise ! (on déconne haha)

PS : pour écouter sans coupure les 2 parties de l’émission (faut savoir que certain-e-s saturent la bande passante depuis que Pornhub a ouvert gratuitement ses contenus…haha il parait que ça empêche les rats de bureau de télétravailler !), mieux vaut click droit puis Enregistrez la cible du lien sous, comme ça l’émission est téléchargée sur votre ordi et vous l’écoutez comme bon vous semble)

 

[Radio] Sous les glaciers la rage # fèv 2020 – en réécoute !

Et pour ce mois ci dans l’émission d’infos haut-alpine diffusée sur radio zinzine et radio dragon, on retrouve des histoires de menaces de mort contre un réalisateur pro-loup, une première mobilisation réussie des saisonniers contre les réformes du chômage et des retraites, quelques prémices des joutes pour les élections municipales…avant un reportage lors de la journée santé-exil du 1er février dernier à Gap…le tout agrémenté de petites sélections musicales variées…sans oublier un agenda du tonnerre ! Bonne écoute !

 

Pour une écoute agréable sans coupure, vous pouvez faire un click droit sur la piste de lecture puis Enregistrer la cible du lien sous et enregistrer le fichier sur votre ordinateur, pour l’écouter ensuite tranquillement

13 Février : Procès des deux maraudeuse.eur.s

Mise à jour 13 février : le « verdict » en correctionnelle à Gap reconnu coupables les deux prévenu.e.s (appréhendées lors de maraudes) des deux chefs d’inculpation (outrage à agent et refus de signalétique) et les a condamné.e.s chacun.e à 600 € d’amende avec sursis total, et solidairement à 150€ de dommages et intérêts en faveur de chacun des cinq militaires constitués partie civile, à l’exclusion de leurs frais de justice. L’interjection en appel n’est pas encore décidée.


 

Le jeudi 13 février prochain, deux maraudeuse.eur.s passent en procès au tribunal de Gap pour « outrage sur agents » et « refus de signalétique» suite à une maraude effectuée le 26 novembre dernier.

Ce procès s’inscrit pleinement dans le contexte de répression qui existe aujourd’hui aux frontières et partout ailleurs, sur les personnes en soutien mais aussi et surtout sur les migrant.e.s.

Effectivement, les intimidations et la répression qu’exerce l’État sur les personnes solidaires à travers des contrôles ciblés, des amendes, du harcèlement policier, des procès,etc., ne sont qu’une petite partie de l’arsenal de répression mis en place par les autorités dans le cadre des politiques anti-migratoires.

Les contrôles au faciès, les tabassages et vols de la part des flics, le parcours du combattant en préfecture, la non prise en charge des mineurs dans certaines villes, l’enfermement en CRA (Centre de Rétention Administratif) dans des conditions atroces, les expulsions réalisées « parce que ton pays n’est pas considéré comme suffisamment dangereux » ou alors juste que la France s’en fout.

Tout ceci est le quotidien que peuvent vivre les gens arrivant ici sans les bons papiers.

Ces répressions orchestrées par l’État et mises en place par le duo Police-Justice semblent viser toutes les personnes et organisations considérées comme indésirables, toutes les formes de solidarités n’étant pas au profit de leur nation, toutes les formes d’actions ne s’inscrivant pas dans leur patriotisme.

Face à ces politiques mortifères, continuons à nous organiser !

Rendez-vous Jeudi 13 février dès 8h30 devant le tribunal de GAP.

N’hésitez pas à faire passer l’info

Feu aux frontières

Tract pour diffusion

Actions le 23 et 24 Janvier

 65% CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES,

65% DANS LA RUE !!!

Deux journées d’actions pour continuer à mettre la pression.

  RDV

Jeudi 23  -18h devant la préfècture pour les flambeaux de la colère

Vendredi 24  -15h devant la prefecture

                         -18h à l’impro pour un concert de soutient aux grévistes

 

SOIRÉE DE SOUTIENT CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES organisé par les G-J de Saillans

Vendredi 17 Janvier dès 18h, chez Nanard
à Aouste sur Sye 9 rue pasteur Boegneur (derrière la chocolaterie)

Les Gilets jaunes de Saillans proposent une soirée d’info, de discussion et de soutien au mouvement contre la réforme des retraites et son monde.

Au programme:
18h assemblée populaire ouverte à Toutes et à tous.
20H cantine populaire
21h projection de « Une histoire de la grève générale,de la commune au front populaire » >> de Olivier Azam

Les bénéfices de la soirée seront pour la caisse de grève et la caisse anti-répression.

Revue de presse du 06 au 12 janvier

Rapide revue du presse locale et nationnale sur le mouvement contre les retraites.

Au programme, manifestation à venir, retour sur la semaine passée, et informations globales sur le mouvement et la réforme concernée.

Local :

Les jours qui arrivent :

– Mardi 14 janvier : 14h pref gap

– Mercredi 15 janvier : 9h30 esplanade de la paix gap

– Jeudi 16 janvier : 10h30 place des aires laragne

 

La semaine du 06 au 12 janvier

– Manifestation du jeudi 09 janvier :

Entre 2650 et 4500 personnes à Gap et Digne-les-bains :

https://www.ledauphine.com/social/2020/01/09/reforme-des-retraites-les-avocats-demarrent-la-journee-de-mobilisation

– Vendredi 10 janvier : Piquet de greve devant l’inspection acadamique

Piquet de greve

Piquet de grève interpro devant l’inspection académique ce matin
Des profs, des cheminots, des territoriaux, …
Une cinquantaine de personnes
Belle réussite

– Pique-nique devant la permanence de la député LREM

Pique nique permanence député

https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/01/10/gap-des-manifestants-taguent-la-permanence-de-la-deputee-pascale-boyer

– Samedi 11 janvier : AG constituante du collectif inter-santé sud alpes :

https://www.ledauphine.com/social/2020/01/11/gap-pres-d-une-centaine-de-personnes-manifestent-devant-l-hopital

Collectif inter santé sud alpes : www.facebook.com/groups/533503474175301

– Manifestation du samedi 11 janvier

– Gap

manif 11 janvier

Près de 600 personnes dans les rues de Gap
On est pas près de lâcher

– Manosque :

manif 11 janvier manosque

500 manifestant.e.s à manosque

Global :

– Violence policière à Paris le 09 janvier et réponse des manifestants le 11 janvier :

Violence policière le 09 janvier :

VIOLENCES POLICIÈRES : NOUS SOMBRONS VITE

VIOLENCES POLICIÈRES : NOUS SOMBRONS VITE Jeudi 9 janvier, un voile supplémentaire s’est levé sur la réalité de ce qu'est la Police. Le point de bascule est atteint. La mutation fasciste accomplie. Ce film grave la douloureuse mémoire de cette journée. (Activez le son)Une mémoire qui resurgit des heures sombres, d’une Histoire particulière : celle d'une Police qui s’est longuement entraînée dans les quartiers, les cités pour commettre ses exactions et ses expérimentations d’armes et de techniques… C’est une Histoire tachée de sang et aujourd’hui tout le monde la voit enfin au grand jour. Aujourd’hui, plus personne ne sera épargné.vidéos : Brice Ivanovic (twitter), mtgphotographe (twitter), Gabin pour Vécu, Laurent Bigot (twitter), Line Press, Spunick

Gepostet von Cerveaux non disponibles am Freitag, 10. Januar 2020

La réponse des manifestants le 11 janvier :

– La grêve dans tout le pays :

https://expansive.info/La-greve-dans-tout-le-pays-a-travers-les-sites-du-reseau-Mutu-1943

– Regagner du pouvoir quand on est salarié.e :

https://manif-est.info/Regagner-en-pouvoir-quand-on-est-salarie-e-1292.html

– Sur la réforme des retraites :

Réforme des retraites

– Communiqué de l’intersyndical du 11 janvier :

Communiqué de l’intersyndicale CGT-FO-FSU-SOLIDAIRES-MNL-UNEF-UNL ce samedi 11 janvier 2020Jusqu’à la victoire Les …

Gepostet von CGT Confédération Générale du Travail am Samstag, 11. Januar 2020

 

Procès en appel de deux gilets jaunes lourdement comdamnées en Décembre 2018 à Valence

Communiqué de Stephane et Tom

L’heure est venue de retourner faire face à la justice et de reprendre le chemin du tribunal, de Grenoble cette fois, plus d’un an après notre procès à Valence (l’affaire avait pris le nom du procès des 4 de Valence : Dylan, Maria, Stéphane et Tom).

Le rendu avait été très lourd, nous condamnant tous les 4 à de la prison ferme (de 3 mois à 12 mois) et à 3 ans d’interdiction de manifester sur toute la France. Un rendu s’inscrivant dans un traitement judiciaire du mouvement des Gilets Jaunes pour le moins sévère et questionnant. Entre Novembre 2018 et décembre 2019, 10 000 gardes à vue ont été effectuées, 3200 personnes ont été condamnées à de la prison et 300 à de la prison ferme. Du jamais vu en France. Sans parler des nombreu.x.ses bléssé.e.s, éborgné.e.s, démembré.e.s.

Nous sommes 2 (Tom et Stéphane) à avoir fait appel, ne reconnaissant pas les faits pour lesquels nous avons été condamnés (violence sur personne dépositaire de l’autorité publique en réunion) et estimant avec nos avocat.e.s que la sanction était disproportionnée et injustifiée.
De leur côté, Maria et Dylan n’ont pas souhaité retourner devant la machine judiciaire. Un cinquième Gilet Jaune, jugé plus tard dans la même affaire, a été condamné à 24 mois de prison dont 8 mois ferme et n’a pas fait appel.

Nous serons donc de nouveau à la barre le jeudi 6 février à 14h à la cour d’appel de Grenoble. A cette occasion, un rassemblement s’organise devant le tribunal. Plus d’info viendront sur le site d’infos libres et indépendants de la vallée de la Drôme, ricochets.cc

Merci à toutes celles et ceux qui nous soutiennent depuis 1 an et qui nous donnent envie de rester debout et combatif.

Ensemble, on est nombreu.x.ses !

Stéphane et Tom

Soirée débat: Election municipale et après ?

Soirée « soupes et bobines »

Vendredi  24 janvier  

à EYGUIANS – Garde Colombe

18h30, salle polyvalente

 

ELECTIONS MUNICIPALES

…ET APRES ?

 

Place des élus, rôle des citoyens, communes et intercommunalité

18h30 : Présentation de la soirée

18h45 : Municipalité et intercommunalité : le cadre réglementaire

19h20 : La participation citoyenne : témoignages et discussion

20h00 : débat : nos souhaits pour le Buech et la place de la

             communauté de commune 

20h45 : brèves du Buech et soupes – repas partagé

 

Avec nos invités : Bruno Detrie, consultant auprès des collectivités locales, et Lisa Giachino, journaliste à l’ « Âge de faire ».

Participation libre – Organisé par le collectif « soupes et bobines »

Nous écrire: soupesetbobines@orange.fr ; Recevoir nos infos: https://soupesetbobinesblog.wordpress.com/

Dans un contexte où la défiance et le rejet des élus est élevé, les élections municipales et intercommunales, elles, restent capables de mobiliser les citoyens qui gardent une certaine confiance dans leurs élus de proximité. Elles peuvent, être pour nos villages un moment d’expression démocratique, de partage de convictions, de souhaits.

C’est un temps pour  peser sur les engagements  des candidats, ou pour s’engager directement, et influer sur l’exercice de la démocratie. Et la faire évoluer.

cette soirée aura pour objectif de :

– Transmettre des informations précises sur le rôle, les responsabilités et le champ d’action des maires et des conseils municipaux, en faisant la part du « réglementaire » et de « l’action politique »,   et mieux comprendre l’intercommunalité et ses évolutions : rôle des  élus locaux  et des citoyens.

– Echanger des idées, des pistes et des témoignages sur des formes de participation des citoyens à la vie politique locale.

– Réfléchir ensemble à comment renforcer nos capacités d’interpellation des futurs élus  et être force de  propositions

Semaine anti-carcérale à Bure

Une semaine anti-carcérale aura lieu près de Bure, sur le terrain de l’ancienne gare de Luméville, du 2 au 8 mars 2020. L’idée est de prendre le temps de se rencontrer, entre personnes et groupes de différents pays, lors de temps formels et informels de discussions, d’ateliers, de projections de films…

Un premier brouillon de programme a été imaginé, il évoluera et se précisera dans les semaines à venir. Les thématiques, susceptibles d’évoluer (n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions), seraient les suivantes :

  • Répression et anti-répression
  • (No)Borders
  • Questions de genre, LGBTQ+, prisons pour femmes
  • La cavale + discussions hors thématiques
  • Abolition de la prison (discussions autour de visions anarchistes de la justice, la loi, le crime, la punition)

On a aussi envie de prévoir des temps de lecture de correspondances avec des personnes en prison et des ateliers d’écriture aux détenu.e.s. Chacun-e est bienvenu-e à proposer un atelier et vous pouvez nous contacter pour l’annoncer ou si vous avez des besoins spécifiques, qu’ils soient personnels ou techniques.

On a envie de porter une attention particulière à la traduction lors de la semaine. On aimerait assurer des traductions lors des discussions, au moins en français et anglais, et si possible en allemand, polonais et italien.

Une cantine vegan, à prix libre et participative, sera organisée du lundi midi au dimanche soir. Pour dormir, il y aura des places dans des dortoirs et des caravanes, et la possibilité de dormir en tente ou en camion sur le terrain (il y a de la place !).

Le terrain accueillant la semaine anti-carcérale est relativement plat mais pas très accessible aux personnes en béquilles/fauteuils. Si vous avez des besoins particuliers à ce niveau là, vous pouvez nous contacter.

Par ailleurs, le terrain n’est pas raccordé aux réseaux d’eau et d’électricité. Il y a des panneaux solaires – notamment pour l’éclairage et les projections de film – mais l’électricité disponible sera limitée.

La zone autour de Bure est assez surveillée, et les patrouilles de gendarmes sont très fréquentes. Les contrôles routiers s’intensifient souvent lors des évènements annoncés publiquement. Avant de venir, vous pouvez consulter le brief légal en contexte burien (également disponible en anglais, allemand et italien).

N’hésitez pas à partager cet événement avec d’autres personnes qui pourraient être interessées. Vous pouvez aussi envoyer des lettres à des prisonnier-es pour les inviter à contribuer par lettres.

On se voit en mars !

Anarchist Bure Cross
anarchistburecross.noblogs.org
aburecross@riseup.net
bureburebure.info