Manif retraites, emplois, reforme chomage…

Le gouvernement actuel n’a fait, au mieux, qu’ajourner les contre-réformes libérales. En ce début d’année scolaire et après que l’étau de la crise sanitaire se desserre un peu, il est temps de rappeler à ce gouvernement que nous ne voulons toujours pas de leur contre-réforme.

L’intersyndicale CGT, FSU et SOLIDAIRES05 appelle à la grève et à manifester ce jeudi 17 septembre à partir de 13h30 devant la préf pour reprendre la lutte que nous n’avons que mis entre parenthèses .

Marche national des sans papier – Départ de Grenoble

Venez marcher pour l’acte 3 des sans papiers :
Départ mardi 29 septembre, rendez-vous à 7h à la gare de Grenoble.
Etape 1 : Grenoble- Rives
Etape 2 : Rives – Les Abrets
Etape 3 : Les Abrets – Nivolas-Vermelle
Arrivée à Lyon le 2 octobre. Là bas, nous retrouverons les
marcheurs et marcheuses de Marseille et Montpellier, et de toutes les
villes qu’ils et elles ont traversé. Le 3 octobre à Lyon, une
manifestation aura lieu. Et le lendemain, la marche reprendra direction
Paris pour la grande manifestation du 17 octobre, vers l’Elysée.

Chaque étape est organisée en contact avec les associations localement
pour prévoir un accueil.
Les marcheurs et les marcheuses seront accompangné.es par une voiture
logistique (affaires, nourriture…), une secouriste est en contact
téléphonique avec une avocat.e.
— > Rejoignez nous pour cette marche même seulement pour 2-3 jours.

UN DEPART EN CAR est prévu samedi 17 octobre pour participer à Paris à
la GRANDE MARCHE DES SOLIDARITES (joindre la CISEM pour les
réservations).

Manif expulsion du Cesaï

Rassemblons – nous à Gap samedi 10H au départ de la place des bus de la SCAL (ou Ladoucette) afin de revendiquer nos droits face à une expulsion indigne.

Expulsion du CESAI

Expulsion du Cesai ce matin (19 août).

Le commandement de quitter les lieux n’a pas été délivré, la préfecture a agi par surprise.

50 personnes sont à la rue.

Besoin de nourriture et de soutien.

Rassemblement à 15 h devant la préfecture.

Soirée « LES HOMMES ET LE LOUP »

Proposée par la Société Alpine de Protection de la Nature

Programme

18h15 Accueil

18h30 Projection de « Une branche en travers du chemin » de Catherine BOUTERON et Etienne DECLE

19h30 Pause – Collation offerte par la SAPN et l’association « La Toile du Laragnais »

20h00 Projection du film « Marche avec les loups » de Jean-Michel BERTRAND

21h30 Débat en présence des réalisateurs

Entrée à 6 € quelque soit le nombre de films – Possibilité de ne voir qu’un seul film

Participation libre en soutien de la SAPN –

En partenariat avec l’association « la toile du Laragnais », la Société Alpine de Protection de la Nature (SAPN), le cinéma « le Phénix ».

Rassemblement pour la réouverture des urgences de nuit

Tant qu’il y en aura besoin … Rassemblement tous les lundis soirs devant l’hopital de Sisteron pour réclamer la réouverture des urgences la nuit.

Buvette conviviale à prix libre (organisée par le collectif anti répression 04-05), prises de paroles et échanges d’informations, déambulation dans les rues de Sisteron si on est assez nombreux et motivé.e.s

Rassemblement pour la réouverture des urgences de nuit

Tant qu’il y en aura besoin … Rassemblement tous les lundis soirs devant l’hopital de Sisteron pour réclamer la réouverture des urgences la nuit.

Buvette conviviale à prix libre (organisée par le collectif anti répression 04-05), prises de paroles et échanges d’informations, déambulation dans les rues de Sisteron si on est assez nombreux et motivé.e.s

Rassemblement pour la réouverture des urgences de nuit

Tant qu’il y en aura besoin … Rassemblement tous les lundis soirs devant l’hopital de Sisteron pour réclamer la réouverture des urgences la nuit.

Buvette conviviale à prix libre (organisée par le collectif anti répression 04-05), prises de paroles et échanges d’informations, déambulation dans les rues de Sisteron si on est assez nombreux et motivé.e.s

Implantation de centrales photovoltaïques : la montagne de Lure en résistance

ELZÉARD, Lure en résistance

La Montagne de Lure est en danger

Plus de 18 zones naturelles s’apprêtent à être détruites (ou le sont déjà) par des multinationales pour y implanter des centrales industrielles de panneaux photovoltaïques. Des forêts entières et des dizaines d’espèces animales et insectes sont en péril, dont certaines en voie d’extinction.

Banon (23ha par RES)
Mallefougasse (80ha par Sonnedix)
Redortiers (130ha par Engie)
Simiane (12ha par Sonnedix)
Revest du Bion (22,5ha par Aloe Energy),…
Cruis (17ha par Boralex)
Ongles (13ha par Engie)
Aubignosc (13ha par RES)
Montfort (8ha par RES)
Simiane la Rotonde (27ha par Sonnedix)

Et d’autres encore….

Spectacles, débat, exposition, plantation d’arbres, espace ludique, visite du lieu à préserver d’un funeste projet d’implantation de centrale industrielle de panneaux photovoltaïques.

17h-18h : accueil, expositions, stands, espace ludique

18h : spectacle

18h30 : ballade dans le site

plantations d’arbres

19h : débat

20h : pique-nique tiré du sac, musique

CONTACT mail : resistance-pv-lure@protonmail.com

En savoir plus :
http://groupereve04jabrondurance.revolublog.com/elzeard-lure-en-danger-dimanche-2-aout-mobilisation-a-ongles-a197305108

Camping autogéré contre les frontières

Malgré la pandémie et l’état d’urgence, la soif de liberté de celleux qui continuent d’être discriminé.es parce qu’illes n’ont pas le « bon document » n’a pas faiblit. Le haut du Val de Suse est depuis longtemps une vallée de resistance, oū chaque jours des personnes defient le système de sélection et de contrôle de la frontière pour continuer à s’autodeterminer dans leurs choix de vies.

L ‘ex Casa Cantoniera est depuis un an et demi un refuge autogéré pour tout celleux qui luttent contre le système des frontières. Le besoin de se rencontrer, de réflechir et de s’organiser y est toujours fondamentale.

Le refuge Chez Jesoulx appelle donc tout le monde au camping autogéré GIOPPO contre les frontières. 3 jours d’activités collectives, de discussions, de musique et de balades.

Vendredi 31 juillet: 14h: Travaux collectifs à l’intérieur et à l’extérieur du refuge. Remettons un coup de blanc à la maison, la main au jardin et au potager. Venez avec votre enthousiasme, vos outils et votre envie de faire!

Samedi 1er août: 10h30: Discussions sur l’exclusion, le travail et la migration 15h30: Histoires de frontières 21h: On déclenche des tempetes mais on prefère quand même le soleil, soiree de soutient avec Torpedo Sound

Dimanche 2 août: Promenades en montagne et recolte d’herbes medicinales Vous pouvez aussi amener votre matos de grimpe!

* APPORTEZ CE QUE VOUS VOULEZ TROUVER ! *

Terrain disponible pour le camping.

Encore et toujours contre les frontières!

Plus d’infos: www.passamontagna.info

[Proj’ en plein air] La bataille de la plaine – Primitivi

La Bataille de la Plaine

réalisé en 2020 par Sandra Ach, Nicolas Burlaud et Thomas Hakenholz

Avec la participation et des coups de main à tous les niveaux de plein de monde.

« Marseille, février 2019, La Plaine est encerclée par un mur de 2m50 de haut pour assurer le bon déroulé des travaux et enferme le rêve d’un quartier fait par ses habitants. Mais comment donner à voir ce qui n’est plus sur les images et qu’on est pourtant sûrs d’avoir vécu ? « 

De 2016 à fin 2019 la place Jean Jaurès, (plus connue comme « la Plaine ») dans le centre de Marseille, où se tient trois fois par semaine le plus important marché populaire de la ville a été le théâtre d’une bataille tumultueuse. D’un côté, les services d’urbanisme de la mairie, déterminés à mener un important programme de « requalification » et de « montée en gamme » du quartier. De l’autre, une importante partie des habitants -organisés en « assemblée populaire »- y voyaient une opération de « gentrification », et réclamaient d’être associés aux décisions concernant l’avenir du marché et du quartier. Cette bataille épique de 3 ans se termina par la construction brutale, en situation casi-militaire, tout autour de la place, d’un mur en béton de 2,50 m de haut pour assurer le déroulement des travaux. Une équipe de tournage de la télé de quartier s’interroge sur sa place et sur son rôle dans cette bataille. Mais, quand le mur est là, comment donner à voir ce qui n’est plus sur les images et qu’on est pourtant sûrs d’avoir vécu ?
Inspiré par « La Commune (Paris, 1871) » de Peter Watkins, le film raconte cette aventure humaine et proclame (une forme de) « victoire ».

Rassemblement de soutien à des gilets jaunes en procès

Appel à rassemblement de soutien // Jeudi 2 juillet à Grenoble

Pour Tom et Stéphane, pour les GJ interpellés le 1er mai 2019 à Grenoble, contre la répression dans les quartiers et les mouvements sociaux

Un appel à se rassembler pour :

* Soutenir les huit Gilets Jaunes interpellé.es les 1er mai 2019 à Grenoble, qui comparaissent pour participation à une manifestation non déclarée et une personne pour organisation d’une manifestation interdite ;

* Soutenir Tom et Stéphane, Gilets Jaunes de Valence, qui auront le rendu de leur procès en appel à 14h ;

* dénoncer la normalisation de la répression dans les mouvements sociaux plus largement, envers toute forme de contestation, ainsi que l’escalade de la violence d’état dans les quartiers populaires.

A 12h30 sera tenue une conférence de presse, laissant le temps aux différentes organisations d’installer un barnum/stand si elles le souhaitent, puis s’en suivra un temps de prise de paroles à 13h. A 13h30, le procès des interpellé.es du 1er mai débutera. A 14h, rendu du délibéré de l’appel du procès de Stéphane et Tom.

N’hésitez pas à partager l’appel !

Ensemble, solidaires et déterminé.es !

https://ricochets.cc/Appel-a-rassemblement-de-soutien-Jeudi-2-juillet-a-Grenoble.html

Rencontre locataires OPHLM

Depuis la fin mai, les locataires de 87 résidences de OPHLM gapençaises et, désormais, également de Veynes, ne décolèrent pas après avoir reçu un décompte de charges exceptionnellement élevé par rapport aux années précédentes.

Voir la suite sur la nouvelle commune.

Journée d’action du secteur sanitaire et social

Suite à la réussite de la mobilisation du mardi 16 juin, nouvelle journée d’action du secteur sanitaire et sociale le mardi 30 juin.

Après la réussite de la journée de mobilisation du 16 juin, le gouvernement n’a toujours rien décrété de concret. Le SEGUR n’est qu’une imposture et cela se confirme de jour en jour. Il faut que le gouvernement mette les milliards sur la table. Il l’a fait sans hésiter pour de grandes entreprises privées, il doit le faire pour nous.
Après tous les mensonges du gouvernement les personnels de la santé, des EHPAD et de l’action sociale ne se contenteront plus de belles promesses, de remerciements et encore moins de médailles !

Les rendez-vous :

 
à 13h30 devant l’hôtel du département à l’appel de Sud CT Solidaires

à 19h30 devant l’hôpital de Gap à l’appel de la CGT et FO

Communiqué

Le 16 juin 2020 les personnels hospitaliers, associatifs, médico-sociaux étaient dans la rue avec leurs revendications pour un meilleur système de santé.

Dans toute la France et y compris à Gap, la journée d’action a été une réussite avec le soutien des citoyens qui en ont compris l’enjeu et nous souhaitons les remercier.

Les personnels ne décolèrent pas ! Le gouvernement a fait des promesses qui à l’heure d’aujourd’hui sont loin d’être satisfaisantes. Il est question de 6 milliards d’euros mais largement insuffisants pour revoir notre système de santé et y compris nos salaires.

C’est la raison pour laquelle Mardi 30 juin, les syndicats CGT et FO du CHICAS seront à nouveau dans la rue et porteront les mêmes revendications :

.. Emplois,
.. Reconnaissance de nos qualifications et compétences,
.. Reconnaissance de la pénibilité (secteur privé, associatif et public)
.. Fin de l’hôpital entreprise dès demain,
.. Réforme de notre système de santé en mettant le patient en priorité pour un meilleur accueil et une meilleure prise en charge.

Retrouvons NOUS tous mardi 30 juin à 19h30 devant le parvis du CHICAS site de Gap.