L’amour et la révolution – Yannis Youlountas à Eyguians le 8 février à 18h30

Une invitation de « Ecoloc (*)» et de « soupes et des bobines »

Vendredi 8 février 18h30 à EYGUIANS – Garde Colombe (Salle des fêtes)

NON, RIEN N’EST FINI EN GRECE ! Avec la projection du film : L’AMOUR ET LA REVOLUTION de Yannis Youlountas, suivi d’un débat en présence du réalisateur

A partir de 18h00 : Collecte de jouets, fournitures bébé, matériel de cuisine, légumes secs, etc, destinée au convoi solidaire pour la Grèce : « 27 fourgons attendent de se remplir pour partir en convoi solidaire en Grèce, Nous recherchons (notamment des jouets, même anciens, du lait infantile, des couches, matériel de cuisine légumes secs, du matériel informatique, ou un soutien financier….) ». La liste complète est sur : http://lamouretlarevolution.net/spip.php?rubrique15

…Et si vous voulez partir avec nous, avec votre véhicule, ou nous aider en créant un point collecte dans votre secteur géographique : solidarite@anepos.net »

Notez qu’une collecte est déjà en place à « la Baratte », le magasin d’Ecoloc à Barret !

18h30 : présentation de la soirée et projection du film « l’amour et la révolution »

(Documentaire, Grèce, France 2018, 1h17)

Dix ans après les premières émeutes les médias ne parlent plus de la crise grecque. Tout laisse croire que la cure d’austérité a réussi et que le calme est revenu. Ce film prouve le contraire. A Thessalonique des jeunes empêchent les ventes aux enchères de maisons saisies. En Crète des paysans s’opposent à la construction d’un nouvel aéroport. À Athènes un groupe mystérieux inquiète le pouvoir en multipliant les sabotages. Dans le quartier d’Exarcheia menacé d’évacuation le cœur de la résistance accueille les réfugiés dans l’autogestion. Un voyage en musique parmi celles et ceux qui rêvent d’amour et de révolution. Après « nous ne vivrons plus comme des esclaves » et « je lutte donc je suis », Yannis Youlountas nous livre ici le dernier état des lieux de la Grèce qui prend, dans la France actuelle une résonnance particulière.

Après «nous ne vivrons plus comme des esclaves» et «je lutte donc je suis», Yannis Youlountas nous livre ici le dernier état des lieux de la Grèce qui prend dans la France actuelle une résonnance toute particulière.

20h00 : débat suivi d’un repas partagé et soupes

Cette soirée, en présence de Yannis de Youlountas, permettra de faire le point sur l’actualité politique et sociale en Grèce et sera l’occasion également de participer concrètement au convoi solidaire qui s’organise au printemps vers Athènes


(*) Ecoloc :

L’association Ecoloc créée en juin 2014 par les habitants de la vallée de la méouge développe un projet collectif dans l’ancienne colonie de vacances de Barret sur Méouge (hébergement collectif, services de proximité, animations socio-culturelles…

Elle est constituée en collégiale afin de permettre l’expérimentation et la mise en œuvre d’outils de travail collaboratifs et de laisser une grande place à l’intelligence collective et au débat d’idées. Plus d’infos sur : http://ecoloc-meouge.com/


Participation libre
Organisé par « ECOLOC » et le collectif « soupes et bobines »,

Contact : soupesetbobines@orange.fr ; https://soupesetbobinesblog.wordpress.com/