17 juin – Agir contre la réintoxication du monde

Dans le cadre de l’appel national le mercredi 17 juin, agissons contre la réintoxication du monde et des Hautes-Alpes.

Nous avons aperçu pour la première fois dans nos existences ce qui serait encore possible si la machine infernale s’arrêtait enfin, in extremis….

Nous devons maintenant agir concrètement pour qu’elle ne se relance pas.

Appel national du 17 juin

https://17juin.noblogs.org/

Ils veulent nous faire le monde après covid comme celui d’avant …Les Hautes-Alpes encore en pôle pollution ?

Toujours plus de canons à neige, de remontées mécaniques dans les stations de ski, de fermes de 1000 cochons, de rallyes automobiles, de meetings aériens, de manifestations  » écocides », de parcs photovoltaïques, de microcentrales hydrauliques, de THT…

On s’arrête, on réfléchit, on change de modèle ou on fonce dans le mur ?

Mercredi 17: Venez dire NON à la reintoxication des Hautes-Alpes et du monde.

A Gap

11h: Rassemblement devant le bâtiment de l’ADDET 05 Agence Départementale de Développement Économique et Touristique des Hautes-Alpes.(13 Avenue Maréchal Foch 05000 Gap, en face du musée)

12h: Apéro et pique-nique « d’après »

Sans négliger les gestes de précaution sanitaires, apportez votre gobelet et votre pique-nique…

A l’Argentière la Bessée

11h: Rassemblement devant la permanence de Joël Giraud (député la république en marche) à l’Argentière-la-Bessée.

Les priorités de la reconstruction dépendent de nous.

La garantie des biens communs ; le refus de la marchandisation du monde, l’assurance d’une transition vers un modèle plus solidaire, résilient aux risques climatiques et écologiques, soutenable et protecteur des citoyens ; la protection de la biodiversité, ainsi que des systèmes démocratiques qui associent pleinement la participation de toutes et tous et le respect des droits fondamentaux, sont essentiels pour éviter de nouvelles crises.

« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. »

Antonio Gramsci

N’hésitez pas à faire tourner l’info dans vos réseaux !

Premiers signataires

Le collectif Ras le rallye 05

Youth For climate

ATTAC France

Génération Climat (Belgique)

Extinction Rebellion

Union Syndicale Solidaires

Confédération Paysanne

Sud Rail

Cinémas Utopia

Greenpeace

CycloTransEurope

France Nature Environnement

Les Amis de la Terre France

….ect

Signataires de l’appel national du 17 juin


Nous avons aperçu pour la première fois dans nos existences ce qui serait encore possible si la machine infernale s’arrêtait enfin, in extremis. Nous devons maintenant agir concrètement pour qu’elle ne se relance pas. 

—- Nous appelons en ce sens les habitant.e.s des villes et des campagnes à déterminer localement les secteurs qui leur semblent le plus évidemment toxiques – cimenteries, usines de pesticides ou productions de gaz et grenades de la police, industrie aéronautique, publicitaire ou construction de plateformes amazon sur des terres arables, unités d’élevage intensif ou installations de nouvelles antennes 5G, clusters développant la numérisation de l’existence et un monde sans contact avec le vivant, destructions de forêts et prairies en cours… Nous invitons chacun.e localement à dresser de premières cartographies de ce qui ne doit pas redémarrer, de ce qui doit immédiatement cesser autour d’eux, en s’appuyant sur les cartes et luttes existantes (1). Puis nous appelons le 17 juin à une première série d’actions, blocages, rassemblements, occupations… Viser sérieusement à se défaire de certains pans du monde marchand, c’est aussi se doter des formes d’autonomies à même de répondre aux besoins fondamentaux de celles et ceux que la crise sanitaire et sociale plonge dans une situation de précarité aggravée. Nous appelons donc aussi le 17 juin, dans la dynamique des campagnes covid-entraide et « bas les masques », à des occupations de terres en villes ou dans les zones péri-urbaines pour des projets de cultures vivrières, ainsi qu’à des réquisitions de lieux pour des centres de soins et redistributions. —-

Lire la suite sur le site de l’appel du 17 juin